Photo

Sébastien Bourée commence la batterie en 1990, en apprenant sur les fûts et les disques de son frère. Complètement autodidacte, il travaille son instrument plusieurs heures tous les jours, en jouant par-dessus les disques, en regardant des vidéos, en rencontrant d’autres musiciens, et rejoint divers groupes locaux et régionaux, pour devenir professionnel en 1999, à l’âge de 20 ans.
 
Il est très apprécié pour son ouverture d’esprit et ses influences très diverses, faisant de lui un musicien complètement versatile, jouant du rock, du blues en passant par la funk, la pop, voir le métal. Il est aussi bien à l’aise sur l’enregistrement studio que sur le live qu’il affectionne particulièrement, pour « l’osmose qui se passe entre les musiciens sur scène ». Éloigné de la démonstration de technique pure, il cherche d’abord à être au service de la musicalité.
Un de ses projets le plus abouti est certainement le groupe Porcelain, avec qui il enregistra deux albums et enchaîna plusieurs tournées et grosses scènes (Printemps de Bourges, Transmusicales de Rennes, Beauregard à Caen, etc…).
Photo

Depuis quelques années, il écume beaucoup de concerts, principalement dans tout le grand ouest de la France et Paris avec son groupe Jet Blast, qui vient de sortir son second opus.
Il vient également de rejoindre le groupe de rock stoner Ashes Warriors, ainsi que d’autres groupes musicaux plus variés électro (Red Clubs).
Il reste ouvert à toute proposition artistique.

Influences : trop nombreuses et variées (Josh Freeze, Dave Grohl, Matt Cameron, Bonham, Colaïuta, Pontieux , Jojo Meyer, Nick Mason, Bill Brufford, Gadd….)

Collaborations live et studio : Porcelain, Jet Blast, Melanie Destroy, Ashes Warriors, Red Clubs, LaCommune, Rigo Masiala, Daniel Do Vale, Rara Avis In Terris, Berimbaù, Pas D’Lézard, Blue Moon Boys, Kaïloom…

Sébastien Bourée joue sur les batteries DW Collector’s Series, DW Snares, Pédales & Hardware DW 9000.