Photo

Né en 1984, Roland Merlinc étudie la batterie avec Patrick Chastel au conservatoire de Givors. Il entre au CNR de Lyon en section Jazz en 2003 et obtient son prix en 2007. En 2008, il entre dans le prestigieux département Jazz et Musiques improvisées du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris ou il a travaillé avec des batteurs de renom tels que Dre Paelmerts, Daniel Humair, Billy Hart, Adam Nussbaum, Christian Vander, Simon Goubert et Frank Aghulon. Musicien actif du milieu du jazz français, il participe à de nombreux projets : JB Hadrot trio (laureat des tremplins «des rives et des notes» du festival international d’Oloron Ste Marie en 2008 et de «Suivez-le-jazz 2009» ainsi que finaliste du tremplin national de Jazz de la Défense; lauréat du fond SACEM pour la création en 2009 avec l’Album «Sunday with the queen») ; Mario Stantchev New Trio ; Orioxy 4tet (formation Suisse, album à paraitre chez Hush Sound courant 2012). Il est le leader du Maze Septet (Finaliste Suivez le Jazz 2010) ou il assure arrangements et composition.
Il est depuis septembre 2010 le batteur du nouveau projet du Slammeur Fred Dubonnet pour son spectacle en création «de l’amour au bordel», et a joué occasionnellement pour le sextet de Riccardo Del Fra. Il collabore depuis 2011 avec la chanteuse Maugiere pour son spectacle «du roman au refrain». Il a eu l’occasion de jouer avec des musicien internationaux de renom tels que Bill Carothers, Charlie Mc Pherson, Francois Janneau, Fred Hersh, Stephane Guillaume et Tim Berne. Du coté pédagogique il dirige le département musiques actuelles du Centre Musical et Artistique de St Genis Laval (69) et y assure les cours de batterie.