Photo

Mon inaltérable fougue addictive pour la batterie débute en 1986 à l’age de 15 ans. À la fin des années 80, arrivent mes premières expériences de scènes et de studios au sein de groupes de la région Lyonnaise comme L’Enfance Eternelle ou Corsen. J’arrive en 1993 à Paris et intègre le groupe Sapt dans un style Métalo-Hard-Core. Ayant baigné toute mon enfance dans un environnement sud-américain, je travaille parallèlement avec quelques groupes Brésiliens, ou afro-cubains, mais également dans des formations de gospel, comme Gospel pour 100 Voix, ou Aerican Gospel Connection.
 
Au début des années 2000, les machines deviennent de véritables instruments additionnels à mon jeu de batterie et j’évolue alors, dans une pléiade de groupes House, Dance, ou Techno, le plus souvent sur des scènes de discothèques.
En 2004, je pars en tournée de démonstrations des batteries électronique Yamaha et des Cymbales Paiste en première partie du batteur japonais Akira Jimbo.
Après avoir accompagné les tournées de Jenifer, Amel Bent, Shy’M, Jonatan Cerrada durant ces 10 dernières années, je suis aujourd’hui impliqué dans les projets studios ou live de Benjamin Tesquet, Audrey Sara, Julie Reins, Romy Chelminsky, Marianne James, Eyan, Hanna H., Ines Project, La comédie musicale Soweto, Marko Balland, Jean-Pierre Marcellesi, Sébastien Chouar, Don Billiez, Thomas Verowsky, Vincent Absil, Jérôme Blanchet, Fiona Gélin, Stéphanie Sandoz, Yasmine Shah, Soul Manière.
En septembre 2009, Clan Campbell me propose la conception et la direction musicale d’une tournée des 100 plus grandes discothèques de France avec des performance Batterie/DJ sur un kit hybride électro-accoustique.
En Janvier 2009 je monte une société de production et crée un studio d’enregistrement entièrement conçu pour la prise batterie, j’y enregistre des rythmiques pour tous types de projets, de la pré-prodruction au def.
En 2015, comme pour 2014, je serai en tournée avec Michael Jones et continuerai les projets Space Gomez, Soul Manière, Yasmine Shah, Stéphanie Sandoz, Fred Blondin et Jean-Pierre Marcellesi.