Photo

Je m’appelle Olivier Ferrarin, dit Mitchum ou la tige, né le 17 mai 1976 à Dijon en Bourgogne, excellent cru.
Je suis auto-didacte depuis mes 20 ans, en ayant fais mes armes pendant une dizaine d’années dans les bouges du vieux Nice, seul endroit que je connaisse où une concentration impressionnante de bars escrocs te paye (mal) pour jouer (mal) du Rolling Stones. D’où mon apprentissage sur le terrain…
Parisien depuis 2006, j’ai joué sur scène ou sur disque avec des artistes aussi divers (liste non exhaustive) que le groupe punk Oberkampf, Adrienne Pauly, Sporto Kantes, Dum Dum Boys, Archimède, Pepper Island, Yarol Poupaud et Black Minou, Johnny Hallyday, et actuellement Nadéah, Camille Bazbaz et Charlie Winston.
Je ne lis pas batteur magazine et m’intéresse avant tout au son et à la couleur générale qu’un groupe de gens peuvent dégager ensembles plutôt qu’à une batterie isolée, et trouve d’ailleurs ennuyeux au possible les solos de cet instrument.
Je viens du rock’n’roll mais je joue de tout tant que le feeling passe et que je sens que ça va swinguer. Je chercherai à jouer toute ma vie sur les plus prestigieuses scènes du monde entier, sachant que je jouerai également toute ma vie avec délectation du rythm’n’blues suintant dans les caves les plus humides.