Miss America résolument Rock US !
Après une première soirée consacrée à Cali et Philippe Entressangle (Artiste Gretsch, voir notre reportage sur le blog), nous profitons de notre présence en ce deuxième jour du festival Rhinoférock pour aller à la rencontre du groupe Miss America et de sa batteuse Morgane Taylor.
Cette formation monégasque nous délivre un rock efficace sans fioriture, sentant bon le cambouis et l’asphalte des routes des grands espaces américains. A cela, s’ajoute un jeu de scène parfaitement rôdé où la culture américaine et soviétique se provoquent et s’entrechoquent…
 
Et qui aura donc osé dire que la batterie était un « truc de mec » ? Morgane nous prouve le contraire au travers de son jeu binaire et appuyé. Elle se prête au jeu de notre interview installée confortablement dans une superbe Ford Mustang, évidemment… (voir vidéo ci-dessous).
 
Avec une actualité chargée de nombreux concerts en France, nul doute que vous ne pourrez manquer l’occasion d’aller les voir près de chez vous…
 
Le petit truc du batteur de Morgane Taylor : un deuxième tom basse plus petit de 14″ positionné après le tom de 16″ pour finir la descente sur un son plus aigu. Ceci donne une couleur singulière à son jeu.
 
Musiciens :
Tommy Roves : Chant / Lead. Guitare / Harmonica
Dimitri Walas : Lead. Guitare / Chant
Lola Evangelista-Curti : Basse / Chant
Morgane Taylor : Batterie / Chant
Le kit de Morgane Taylor :
Gretsch Club Mod Limited Edition Rock finition Black Stripes/Red Sparkle
– Grosse caisse 22×20″
– Toms 12×8″
– Tom basse 16×14″
– Caisse claire 14×6,5″
– Tom basse supplémentaire Catalina Club finition vintage marine 14×14″
– Cymbales Meinl Soundcaster fusion
MorganeTaylor-MissAmerica-GEWAmusic

Texte : Stéphane Kokot
Photos : Frank Haesevoets, Laurent Decavele & Stéphane Kokot
Vidéo : Laurent Decavele