The Dukes, un duo Noisy/Indie-Rock imprégné de shuffles rythmiques signés Greg Jacks, artiste DW drums…
Partagé entre Phoenix dans l’Arizona et l’Europe, Greg Jacks nous donne rendez-vous à la gare TGV d’Aix en Provence après un voyage de plus de 19 heures en provenance des USA. Nous l’accompagnons pour un concert filmé des Dukes par la télévision régionale, non loin de là.
A peine embarqués dans notre véhicule, nous profitons du trajet pour une interview filmée nous permettant de comprendre l’évolution de ce musicien en accord avec son temps. (Voir vidéo ci-dessous) Ex batteur de « No One Is Innocent » où il évolue déjà aux côtés du guitariste Shanka avec qui il assure son duo actuel au sein des « The Dukes », Greg est aussi membre du groupe « Superbus » actuellement au repos.

 
Dès notre arrivée, nous aurons l’occasion de nous immiscer au milieu de caméras montées sur rails et d’une trentaine de personnes s’affairant au montage du plateau télévisé. C’est une retransmission « live » qui nous permet de découvrir « The Dukes ». Leur musique se caractérise par une section rythmique énergique sur laquelle viennent se poser des riffs blues de guitares customisées. Shanka n’hésite pas non plus d’attaquer le répertoire avec de bons sons saturés se transformant et se tordant au gré des effets utilisés.

 
On reconnait certaines influences sonores débarquant des White Stripes, du Velvet Underground ou d’un bon vieux Stooges. Fidèles sur scène aux sons et mixages de leur dernier album « Smoke Against The Beat », The Dukes profitent sans doute aussi de l’expérience de leur collaboration en studio avec le producteur non moins connu Jamie Candiloro (réalisations d’albums avec Courteney Love, R.E.M., Ryan Adams) pour le plus grand plaisir de nos oreilles…

 
Mais les coulisses de cet évènement nous ont également permis de découvrir les préparatifs visuels de leur spectacle. Un jeu de lumière qui leur est propre et des projections originales de dessins créés par Shanka, projetés sur la face avant de la grosse caisse et des baffles,
complétant l’ambiance scénique Art’n’Roll par du symbolisme graphique bien soigné.
GEWA-Greg-Jacks-The-Dukes
Pour info: Greg Jack joue sur un modèle DW Collector qu’il a fait personnalisé dans les ateliers DW d’Oxnard (Californie). Tout comme ses fûts, il a fait vernir ses accastillages en rouge. Les graphiques de ses fûts représentent des numéros correspondants à des dates importantes de sa vie…

Texte: Frank Haesevoets,
Photos: Frank Haesevoets,
Laurent Decavele, Tommy Haesevoets,
Vidéo: Laurent Decavele, Tommy Haesevoets