Photo

Damien Salis débute la batterie à l’âge de deux ans. Il construit son jeu en autodidacte jusqu’en 2000, année où il entre au conservatoire intercommunal de Sainte Maxime et valide son attestation de fin de second cycle. S’en suit l’intégration de trois autres CNR (Bastia, Nice et Toulon) où un des frères Ceccarelli lui enseignera le jazz.
Investi dans plusieurs formations telles que : Khundalini, Censura!, Hardcore Anal Hydrogen et Ze Gran Zeft, son projet principal. Il développe son jeu et fort de ses influences variées s’impose comme un musicien éclectique.
Au cours des cinq dernières années, ses expériences cumulées lui ont permis de tourner avec plusieurs de ces groupes allant en Norvège, en Irlande et en Roumanie, jusqu’à enregistrer un album à Los Angeles avec ZGZ chez Andrew « Mudrock » Murdock (A7X, Alice Cooper, Linkin Park) au HobbyShop studio, produit par Charles Kallaghan Massabo (Ronnie Radke, Trace Cyrus, Supermanic).
Ses influences vont de Tears for Fears, Toto, Jamiroquai, Sixun, à Slipknot, Meshuggah, Periphery.
Sa frappe se caractérise par le coté puissant et nuancé avec une assise rythmique solide, un mélange subtil du groove Gospel Chop & RnB et de la puissance Rock/Metal.