Colin Russeil, Batteur de Radio Elvis, on le Rooftop de Marseille.
L’occasion est trop belle en ce dernier vendredi ensoleillé de mai pour aller à la rencontre de cette jeune formation et de son batteur Colin Russeil. Chargeons notre Gretsch Brooklyn et rendons nous sur place pour notre premier reportage dédié à notre marque…
Radio Elvis, c’est la nouvelle sensation montante du rock français. Prix du jury au printemps de Bourges 2015, en à peine 2 ans d’existence et un EP 4 titres, le trio a déjà enchainé une bonne centaines de dates. Ce soir, le concert est organisé par « La Musicale » et « Polybrid », associations habituées des lieux pour y animer tous les mois une soirée « French Clubbing » ou « Rock‘n Roll is not dead ».
Colin-Russeil-Radio-Elvis-GEWAmusic
Ouvert en 2014, le Rooftop est la nouvelle « place to be », taillée pour les longues soirées lounge ou live entre ciel et mer. Il offre une vue imprenable à 360° sur les toits de Marseille, la Méditerranée et le port de la Joliette. Des containers aménagés en stand lui confèrent également une ambiance post-industrielle. Notre batterie fait une arrivée plutôt remarquée dans une benne à ordures, le moyen de transport du moment ! Mais que chacun se rassure, il ne s’agit pas d’un recyclage Gretsch…
 
Ca sent déjà l’été et les vacances… Et côté terre, par certains aspects, les toits de la cité phocéenne ont un petit côté New Yorkais. Mais retour au port…
 
Nous préparons le kit pour la scène en toute
intimité avec Colin et profitons de ce moment privilégié pour mieux connaître notre artiste (voir notre interview filmée plus bas). Son Histoire Gretsch a commencé le jour de sa visite à la Bag Atelier à Paris où il a craqué sur une série US en finition Gold Satin Flame de 1968, collection privée de Philippe Lalite, ayant appartenu au batteur de Claude François. Il l’utilise aujourd’hui lorsqu’il se produit avec notre rockeuse nationale Mademoiselle K qu’il accompagne. Colin est un batteur à la recherche continuelle de sons originaux. Ainsi, au moment de passer sur scène pour les balances, il positionne ses cymbales inclinées en arrière, face vers le public, pour une meilleure projection. Il branche enfin son synthétiseur analogique Moog Sub 37. Car, en plus de la partie batterie et percussion, il assure également les lignes de basses sur certains morceaux.
 
Radio Elvis nous emmène pour une traversée musicale devant près de 700 personnes le temps d’un coucher de soleil majestueux sur la Méditerranée. La nuit tombée, nous chargeons à nouveau notre Brooklyn pour d’autres aventures avec le plein d’images en tête.
Colin-Russeil-Radio-Elvis-GEWAmusic
Merci les Gars et rendez-vous sur d’autres routes et d’autres toits !

Texte : Stéphane Kokot
Photos : Laurent Decavele & Frank Haesevoets
Vidéos : Laurent Decavele & Frank Haesevoets